Cette joueuse de la NCAA ne perd pas de vue son objectif

Marie JoMarie-Jo Pelletier n’a pas hésité longtemps avant d’enfiler sa première paire de patins.

            Cette jeune femme de 19 ans, capitaine de l’équipe de hockey féminin de l’Université du New Hampshire, n’avait que 2 ans lorsqu’elle a mis les pieds sur la patinoire familiale pour la première fois, dans la cour arrière. Depuis, elle n’a pas arrêté.

            « J’ai deux frères aînés et, enfant, je voulais faire comme eux. Ils aimaient beaucoup jouer au hockey, alors je suis ici », s’exclame-t-elle en riant.

            Entre l’époque de la patinoire extérieure à surface inégale derrière sa maison et son rôle de capitaine dans une équipe de hockey universitaire, Marie-Jo a accumulé les succès. Elle a été sélectionnée pour participer au camp féminin haute performance 2014 de l’IIHF, en Finlande, et a été nommée joueuse ayant le plus l’esprit sportif du championnat national de hockey féminin U18 de la saison 2012-2013. Elle a aussi participé à la série estivale U18 Canada c. États-Unis en 2014, qu’elle considère être sa plus grande réalisation.

            Marie-Jo Pelletier, originaire de Dalhousie, a joué au sein de nombreuses équipes du Nord de la province. Ayant grandi dans une petite ville, elle a joué dans des équipes mixtes jusqu’au niveau bantam, puis elle s’est jointe à l’équipe féminine midget AAA les Northern Stars de Bathurst.

            « C’est là que j’ai fait l’expérience du hockey féminin. Quand tu as joué toute ta vie avec des gars, tu dois t’adapter quand tu joues avec des filles. Les gars jouent un hockey physique; les filles se concentrent plus sur les habiletés. »

            Marie-Jo Pelletier a participé au programme de hockey Riverhawks de l’école Rothesay Netherwood sous la direction de Kayla Blackmore. Elle a choisi de rester au Nouveau-Brunswick pour être près de sa famille et de ses amis.

            « J’étais jeune et je préférais rester près de chez moi, au Nouveau-Brunswick, et je suis contente d’avoir pris cette décision. J’ai beaucoup appris en jouant avec RNS », dit-elle.

            Elle a eu une autre leçon de vie en allant à Vierumäki, en Finlande, où des représentants de 16 pays se sont réunis pour développer le hockey partout au monde.

            « C’était une expérience incroyable de rencontrer des filles de différents pays et de voir à quel point le jeu est différent d’un pays à l’autre. J’ai aimé voir les différents styles de jeu et la façon dont on s’entraine dans tous les pays. C’était un honneur d’avoir été choisie pour représenter le Canada. »

            Maintenant, Marie-Jo Pelletier dirige l’équipe féminine de hockey les Wildcats de l’Université du New Hampshire pendant les éliminatoires. Cette joueuse de 2e année est déjà capitaine et fait partie de l’une des 9 équipes de la conférence de l’Est de la NCAA, qui inclut des compétiteurs comme le Collège de Boston et l’Université du Connecticut.

            Elle maintient sa concentration et souhaite terminer en beauté en remportant le championnat cette saison, sans perdre de vue ses aspirations de carrière.

            « Je voudrais avoir la chance de faire partie de l’équipe nationale de développement de Hockey Canada. Je travaille chaque jour pour faire de ce rêve une réalité. »

Outreach Productions