Un joueur de la LHJMQ de chez nous chez le hockey junior

Peyton Hoyt a pratiqué de nombreux sports, notamment le soccer, le volleyball, le basketball et le baseball, l’un de ses favoris. Bref, nommez-le, il y a joué! Mais Peyton n’a plus le temps pour tous ces sports; à 17 ans, ce jeune athlète de Lincoln au Nouveau-Brunswick est trop occupé à jouer dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec!
 
Peyton a tout d’abord enfilé ses patins pour jouer au sein des Eagles d’Oromocto, tout près de sa ville natale. Au niveau peewee, il a joué pour l’Express de Fredericton et, chez les bantams, il a rejoint les rangs des Canadiens de Fredericton, où il est resté une année avant de passer au niveau midget, même s’il n’en avait pas encore l’âge.
 
Il a été le 6e choix global au repêchage de la LHJMQ en 2015 et s’est joint aux Screaming Eagles de Cap-Breton.
 
« Le hockey était un sport que je jouais parmi d’autres, mais j’imagine que c’est celui qui est resté, heureusement pour moi », dit Peyton.
 
En vieillissant, ses activités parascolaires sont devenues un mode de vie. En se développant, plus d’occasions se sont présentées, ce qui a propulsé sa carrière de hockeyeur.
 
« Quand je jouais avec l’équipe U16, nous sommes allés aux Jeux du Canada et au Défi Excellence Gatorade. Le Défi Gatorade était sans doute la plus grande occasion que j’ai eue de me faire remarquer par des dépisteurs de talent. Ça m’a aidé à avancer ma carrière, et je le dois à Hockey Nouveau-Brunswick. »
 
Alors que plusieurs joueurs de hockey considèrent aller dans les écoles préparatoires pour multiplier leurs chances de se faire remarquer, Peyton ne l’a jamais envisagé, car il se concentrait plutôt à faire bonne impression chez lui, dans les Maritimes.
 
« Quand j’étais plus jeune, je voulais jouer au hockey de haute performance, mais je n’ai jamais pensé à aller dans une école préparatoire aux États-Unis. Au Canada atlantique, on voit des joueurs comme Brad Marchand et Jake Allen qui se font remarquer dans leur organisation de hockey locale et je pensais prendre le même chemin. »
 
Jouer comme ailier de 16 ans dans la Q était une expérience révélatrice. C’était une bonne occasion pour lui d’apprendre des joueurs qui ont été repêchés par la LNH et de jouer avec eux et avec les joueurs qui ont participé au championnat mondial de hockey junior. Il a appris à agir en professionnel, sur et hors glace.
 
Peyton joue encore avec les Screaming Eagles et s’apprête à amorcer sa deuxième année avec cette équipe. Lors de sa première saison, il a subi une commotion qui l’a mis sur la touche en début de saison. Maintenant remis, Peyton ne vise plus qu’une seule chose : avoir la meilleure saison possible!
 
« J’ai fait tout ce qu’il faut pour avoir une excellente année de hockey. J’espère que tout ira comme prévu! »

Outreach Productions